Qu’est ce qu’un prêt in-fine ?

Publié le : 21 avril 20224 mins de lecture

Durant la durée du crédit, vous ne payez que les intérêts. In-Fine qui signifie, à la fin, est un prêt qu’une personne doit rembourser par l’intermédiaire d’intérêt tout au long de l’emprunt. Quant au capital, il reste le même durant toute la période du prêt. Il doit être payé par l’emprunteur en une seule fois, lors de la dernière échéance. Cependant, le capital est payé seulement à l’échéance du crédit. Vous devez savoir que le prêt in fine s’appose principalement pour les projets de financement locatif. Pourtant, qu’est-ce que le prêt in fine ? Découvrez le prêt in fine, ses fonctionnements et ses avantages.

En quoi consiste le prêt in fine ?

Le prêt in fine ou l’amortissement in fine est l’une des nombreuses méthodes d’emprunts immobiliers que vous pouvez disposer. Le prêt in fine consiste à rembourser la totalité de la somme empruntée à partir de dernier mois. Il consiste également à payer seulement les frais correspondant au crédit. Le prêt in fine permet de réduire de ses impôts le coût des intérêts remboursé chaque mois et rend presque nul le montant entier du bien durant l’emprunt.

Le fonctionnement d’un prêt in fine

Dans des nombreux cas, l’investissement d’un bien immobilier à crédit s’accomplit avec un emprunt amortissable. Donc, l’emprunteur doit payer une part du capital emprunté chaque mois. Vous devez savoir que dans le cas d’un prêt in fine, l’emprunteur ne paye que les intérêts pendant la durée du crédit. De plus, l’emprunteur paye toute la somme. Pourtant, afin de liquider le capital, l’emprunteur doit établir une épargne en remboursant chaque mois durant toute la période du prêt une mensualité sur un financement associé à cet effet. Cet épargne est bloqué, au profit de l’organisme prêteur qui définit dans des nombreux cas, la méthode de financement ajusté.

Les avantages d’un prêt in fine

Le prêt in fine possède de nombreux atouts à commencer par les avantages fiscaux. Le prêt in fine permet de réduire les impôts fonciers ou même de l’annuler, à l’aide de la déductibilité des profits d’emprunts sur les revenus fonciers. Il permet également de faire sortir le capital de l’ISFI ou l’Impôt sur le Fortune Immobilière durant toute la période du prêt. Vous devez savoir que le capital n’est pas payé à la banque, le capital ne revient pas à l’ISFI, pas comme le prêt amortissable. Le prêt in fine peut vous aider à toucher les profits du produit d’épargne estimé afin d’assurer le prêt. 

Plan du site